297 Ti -  Damien

le titane 

transmission Rohloff/Gates

Nous utilisons du titane Ti-3Al-2.5V (aussi appelé grade 9)

Il s’agit d’un alliage de titane à 3 % d'aluminium et 2,5 % de vanadium. Sa résistance est légèrement inférieure au titane 6-4 mais ses meilleures aptitudes à la mise en forme au soudage en font pour nous le meilleur choix.

Si ce métal d'exception est utilisé dans la plupart des industries de pointes (chimie, aérospatiale, nucléaire..) ce n’est  pas un hasard.  Il est, depuis longtemps déjà, considéré comme le matériau le plus noble pour réaliser un cadre de vélo.

Cette réputation, il la doit à des caractéristiques exceptionnelles.
 

​

Pour bien comprendre , il n’est peut-être pas inutile de positionner le titane par rapport aux autres métaux habituellement utilisés, 

en simplifiant beaucoup, le titane c’est :

- une résistance 10 fois supérieur à l’aluminium

- un poids de moitié inférieur à celui de l’acier

- une élasticité double de celle de l’acier


Autre point important : sa soudabilité. Lors de la soudure , les contraintes thermiques dégradent les propriétés du métal et donc le fragilisent. Là encore le titane est bien supérieur à l’acier ou à l’aluminium car il supporte de 2 à 4 fois mieux qu’eux cette étape critique. 


Et pour finir,  sa résistance à la corrosion est inégalée.





De l’usage du titane pour fabriquer un cadre de vélo…


Il est important de garder à l’esprit que, plus que le matériau lui-même, c’est la manière dont il est utilisé et travaillé qui va influencer ensuite le comportement du vélo  (épaisseurs, dimensions, formes…)
Toujours grâce à ses propriétés mécaniques, le titane permet bien plus facilement qu’avec un autre métal, de jouer sur ces paramètres pour façonner le comportement final du vélo et ainsi à l’adapter au besoin du cycliste, qu’il soit compétiteur sur route, cyclosportif, ou VTTiste.

Et surtout, ce cadre saura conserver, bien plus longtemps que n’importe quel autre, ses qualités.



Choisir un titane, c’est préférer la noblesse du matériau et se positionner pour un investissement à long terme plutôt qu’un simple bien de consommation. Ensuite vient le conception du vélo qui, elle, se chargera d’adapter le matériau à l’usage que vous envisagez.

photo/pilote  F. Zanga